Les cliniques spécialisées dans les TOC

La clinique Lyon Lumière de Meyzieu (près de Lyon) - 17 ans et plus


       

La Clinique Lyon Lumière fait partie du groupe Clinéa. Elle accueille des souffrants de maladie psychique (TOC, dépression, trouble bipolaire, trouble borderline, trouble anxieux généralisé, trouble du comportement alimentaire, addiction...) de 17 ans et plus mais ne traite pas les pathologies lourdes telles que la schizophrénie. Il s'agit d'une hospitalisation totale (jour et nuit) avec des permissions de sortie pendant certaines journées. 

 

La clinique compte une vingtaine de patients souffrant de TOC, suivie notamment par le psychiatre Monique Rey, spécialisée en TCC. Le patient peut, en plus, être suivi par un(e) psychologue de la clinique. L'ensemble de l'équipe soignante est compétente et participe aux thérapies.

 

Deux fois par semaine, des groupes TOC sont organisés :

Groupe 1 "TOC Théâtre" : les patients se réunissent avec le Docteur Rey et quelques patients parlent à la place de leur TOC pour bien différencier leur trouble et leur personne. 

Groupe 2 "Analyse fonctionnelle du TOC" : les patients se réunissent avec un autre psychiatre spécialisée en TOC pour parler de l'analyse fonctionnelle du TOC et chacun fait part de ses angoisses et des progrès réalisés.

Ce sont des moments précieux qui permettent aux patients de s'entre-aider pour avancer. 

 

Généralement, la communauté des « tocqués » (comme nous nous appelons entre nous) est assez soudée et ses membres s'entraident régulièrement. 

 

Mises à part les thérapies, la clinique propose de nombreuses activités à destination des patients : relaxation, EFT (technique de relaxation), art thérapie, danse thérapie, estime et affirmation de soi, gestion du stress, théâtre, sport, cours relatifs à la santé, écriture, arts créatifs, balnéothérapie, groupe de parole, projection de films, préparation à la sortie... 

 

Mon expérience personnelle : J'ai intégré la Clinique Lyon Lumière en 2016 pendant 3 mois. Je venais de terminer mes études et me retrouvais en recherche d'emploi, c'était le bon moment pour une hospitalisation complète. Je comptais y séjourner quelques semaines mais je me suis vite rendu compte que c'était trop peu pour avoir vraiment des résultats. Selon le personnel de la clinique, il faut généralement 3 mois pour bien réduire ses TOC. Bien sûr, tout dépend de la gravité du TOC et de l'implication du patient. 

Ce fut difficile au début, dû à l'éloignement avec mes proches et aux exercices qui pouvaient être éprouvants. Heureusement, le personnel est compétent et à l'écoute. Le groupe TOC était très soudé et j'ai rencontré de bons amis avec qui j'ai gardé des liens. J'ai rencontré des personnes qui ressentaient exactement la même chose que moi. Il a fallu que je me « batte » et j'ai vu des choses difficiles mais j'en garde un bon souvenir. Je suis sortie de la clinique avec environ 45 % d'amélioration (selon le test YBOX). Je suis ensuite retournée à la clinique en 2018 pendant 1 mois et demi et j'ai réduis les TOC qui me restaient de moitié. Aujourd'hui, j'ai beaucoup moins de TOC, grâce à la thérapie que je suis à l'extérieur et à ces deux séjours. 

La clinique Lautréamont de Loos (près de Lille) - 8 à 25 ans


ll existe également la 
Clinique Lautréamont de Loos qui fait elle aussi partie du groupe Clinéa. Elle accueille notamment des enfants, adolescents et jeunes adultes souffrants de TOC.